Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dans la SEP, l'attaque de la gaine de myéline par les lymphocytes T produit une inflammation du cerveau. Celle-ci est matérialisée à l'IRM par les fameuses "plaques" de démyélinisation.

Sur les IRM, le processus de l'inflammation se situe au niveau des tâches blanches du cerveau. Les symptômes de la poussée dépendront de la localisation de la plaque de démyélinisation. Par exemple, une plaque au niveau du nerf optique se manifestera par des problèmes visuels, une plaque au niveau du cervelet produira des troubles de l'équilibre, une plaque au niveau de l'hippocampe donnera des problèmes de mémoire...

Pour le neurologue, il va s'agir en fonction de l'histoire des troubles, des caractéristiques temporelles et spatiales de l'inflammation, des symptômes en jeu, etc... de déterminer si l'hypothèse à retenir est celle d'une SEP.

Plusieurs maladies peuvent en effet se présenter avec le même genre de tâches blanches et tous les éléments devront être pris en compte pour confirmer le diagnostic.

La SEP, une maladie inflammatoire

Dans la SEP, les lésions de démyélinisation siègent majoritairement dans la substance blanche du cerveau.

Tag(s) : #SEP, #Oise, #1 Présentation générale

Partager cet article