Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dans la SEP, seul le système nerveux central (le cerveau, le cervelet et la moelle épinière) est affecté par la maladie. Nous verrons plus tard qu'il existe plusieurs modes d'installation des symptômes. Dans la forme la plus fréquente, celle qui commence par des poussées, la personne débute la maladie par une manifestation neurologique aiguë, par exemple un trouble de la vision (par ex. voir double ou ne plus bien voir d'un oeil) ou une difficulté sensitive (par ex. des problèmes de sensibilité pour un membre) ou motrice (par ex., une incapacité à marcher d'installation brutale).

Le souci, c'est que le système nerveux central commande beaucoup de choses : la motricité, la sensibilité, la cognition (les outils mentaux servant l'action et la pensée),  la commande des viscères... Tout ne sera pas atteint en même temps ou chez toutes les personnes, chaque maladie se développe de façon individuelle et particulière.

La SEP peut engendrer de plus des complications liées à la perte d'autonomie motrice, aux chutes… 

Les personnes atteintes de SEP sont fréquemment touchées par la dépression et l'anxiété, même si elle sont en générale très volontaires dans leur lutte contre la maladie.

La SEP est une maladie pénible, imprévisible, à laquelle il est difficile de s'adapter.

Tag(s) : #SEP, #Oise, #1 Présentation générale

Partager cet article